Le passage de grades

 

 

Pour aboutir à l’essence des arts martiaux, il faut obligatoirement passer par des étapes essentielles telles

que l’apprentissage des techniques de base,

le perfectionnement de ces techniques et la mise en pratique de celles-ci. Le passage de grades fait partie de ces événements qui accompagneront la vie du pratiquant.     

Après un temps de pratique, l’individu est appelé à évaluer ses acquis. Cela permettra au professeur de situer le niveau des connaissances du pratiquant par rapport au programme dans son ensemble.

Cet examen n’étant pas obligatoire, le pratiquant peut librement évoluer dans son programme technique sans s’embarrasser d’un quelconque passage de grades. Toutefois, il ne pourra se prévaloir d’un grade que s’il s’est présenté à l’examen et s’il a été déclaré admis.

 

Le passage de grade s’apparente à un rituel, un ensemble de comportements codifiés, de règles et d’habitudes fixées par une « tradition » mise en place par une culture, une société (dans notre cas, on parlera de structure : club, fédération…). C’est pourquoi il est important pour le pratiquant que son déroulement soit connu, ou qu’il y ait le moins d’incertitude possible afin de ne pas induire de perturbation supplémentaire.

 

Il est donc important de mettre le pratiquant face à ce que l’on veut obtenir de lui, et cela quelque soit le degré d’exigence. Les élèves pourront ainsi relativiser et identifier plus facilement ce que l’on attend d’eux.

Club affilié à la Fédération Française de Taekwondo

n°750995

Association agrée jeunesse et sport

N° 08 S 052

 Association labéllisée Valides Handicapés